AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Book, Muffin & Frappucino [Res. Nate]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dolly Bergman
¤~New~¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 28
Song du moment : The Greatest - Cat Power
Age de votre PersO : Presque 22 ans.
Date d'inscription : 01/09/2007

Hot Panel
Péché Capital: Envie
Hot line:
50/100  (50/100)
Hot Link:

MessageSujet: Book, Muffin & Frappucino [Res. Nate]   Dim 2 Sep - 23:06

Lolita avait ouvert les yeux sur les coups de midi. Le soleil qui filtrait à travers les immenses rideaux clairs de son appartement l'avait réveillé en douceur, et elle avait eu tout le loisir de se prélasser sous la couette. Son chat, Kee-Kee, un bleu russe absolument craquant mais totalement collant, était venu ronronner à ses côtés pendant une bonne demie-heure. Dolly adorait ce genre de matinées, celles où l'on peut se lever à sa guise, sans se soucier du jour à venir. S'il y'avait bien une chose dont elle avait horreur, c'était de planifier ses journées à l'avance. Doll préférait vivre chaque seconde comme elle le souhaiter, et détestait se fixer des obligations. Une fois que Kee-Kee en eut eu marre de se frotter à sa maîtresse, qui s'était rendormie, il s'éclipsa avec grâce, le bruit de ses pates de velours contre le parquet réveillant agréablement Dolores, qui ne faisait que somnoler. Elle s'étira longuement en poussant un gémissement de contentement, et se décida finalement à se lever. Ses joues étaient encore rosies par le sommeil, ses cheveux bruns étaient en bataille, et on pouvait même distinguer la marque de l'oreiller sur son frêle bras gauche, sur lequel elle s'appuyait pour dormir. Dolly se dirigea donc vers la modeste cuisine de son appartemment, afin de se préparer un brunch. Elle grignota lentement son oeuf au plat, assise au bar de sa cuisine - certes petite, mais moderne et très fonctionnelle - et finit par ranger la vaisselle. Dolores n'était pas franchement une jeune femme très ordonnée, mais elle se plaisait à vivre dans un appartemment net, ainsi, elle ne rechignait pas sur les rangements de bases.
Après une longue douche chaude qui la mit d'aplomb pour la journée à venir, Dolly dût se choisir une tenue. Encore une fois, son flair légendaire suffit à lui concocter un look simple et efficace, sans qu'elle ait besoin de s'y pencher trop longtemps. Lolita sortit donc de chez elle à quinze heure précises, simplement vêtue d'une robe Lanvin verte qui lui allait parfaitement au teint, et faisait joliment ressortir ses cheveux bruns et ses pommettes roses. Elle était d'une humeur frivole, et Dolly se dirigea donc naturellement vers le Starbucks. Le temps était suffisamment clément pour qu'elle puisse se permettre de s'installer au soleil, sur la terrasse du Rockfeller Center. Après avoir commandé un frappuccino et un muffin, Dolores sortit un livre de son sac Motorcycle par Balenciaga, et entreprit de poursuivre sa lecture, à savoir "L'Attrape-Coeur", de J-D Salinger. Elle étendit ses jolies jambes fines, avala une fraîche gorgée de son frappuccino, et son plongea dans les aventures d'Holden, jeune New-Yorkais en perdition. Et c'était foutrement agréable. Le soleil chauffait ses épaules nues, et une très légère brise de vent faisait virevolter les quelques mèches de cheveux ondulées qui s'échappaient de son chignon négligé. A ce moment précis, rien n'aurait pu la perturber, et encore moins troubler sa sérénité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sydneyrocks.azurforum.com
Nate Davis
¤~New~¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 27
Song du moment : The Strokes - Heart in a Cage.
Age de votre PersO : 21 ans
Date d'inscription : 02/09/2007

Hot Panel
Péché Capital: Orgueil
Hot line:
80/100  (80/100)
Hot Link:

MessageSujet: Re: Book, Muffin & Frappucino [Res. Nate]   Mer 19 Sep - 18:29

[ Dsolé pr le retard mais c'pas ma faute (a) ^^' .]

Personne n’est mieux placé qu’un jeune étudiant en médecine pour savoir a quel point pouvoir faire la grasse matinée est plaisant. Nate en savait quelque chose, devoir se lever a six heures tapantes & arriver a supporter l’odeur nauséabonde des blocs d’opérations, installés dans l’université pour les ‘travaux pratiques’, à peine avoir avalé son p’tit dej’ relevait de l’exploit et le jeune homme ne s’y était toujours pas habitué. Affalé dans son lit, les yeux clos et la bouche à demie entrouverte, Nate dormait a point fermé. La veille il était sortit et avait dansé jusqu’à l’aube afin de fêter ce ‘mois sabbatique’,’ces congés improvisés’, bref appelez ça comme vous le voulez de toutes façons une seule chose était sûre, il était bien décidé a ne rien foutre. Et ni le bruit provoqués par les New-yorkais matinaux, ni le soleil qui tapait contre son visage, parce qu’il n’avait pas eut la force de fermer ces volets lorsqu’il s’était couché, ne semblait le déranger. Rien n’aurait pus le réveiller. Rien ? Oui, c’était sans compter la sonnerie de son portable qui se mit a retentir suivit de plusieurs & courts vibrements sur la table de chevet, provoquant ainsi un bruit insupportable qui eut pour effet de tirer de son sommeil le beau brun. Poussant un soupir excédé, Nate fronça les sourcils en se demandant qui pouvait bien être assez débile pour l’appeler a une heure pareille – Oui il avait peut-être oublié qu’il était midi passé.- et ne jeta même pas un coup d’œil a son téléphone lorsqu’il se leva. Après avoir prit sa douche, le jeune homme opta pour un polo noir siglé Ralph Lauren & un simple jean bleu foncé Diesel. Dehors le temps semblait parfait pour une sortie a moto, et sans hésité Nate sortit après avoir attrapé au vol son casque, ses lunettes de soleil et mit sa veste en cuir. Il conduisit sans réfléchir à sa destination, mais lorsqu’il passa devant l’avenue ou était le Starbucks’ il décida de s’y arrêter, après tout il n’avait pas encore prit son petit déjeuner et il devait avouer qu’il avait faim. Nate se gara assez brusquement dans un bruyant crissement de pneus et se dirigea vers l’entrée en passant par la terrasse tout en enlevant son casque, une opération pour le moins délicate.. Qu’il ne réussit pas ^^’ . Sans voir où il allait et au moment même où il venait d’ôter son casque, le beau brun heurta une table, déséquilibrant par la même occasion le gobelet posé sur celle-ci qui tomba et répandit le Frappucino, qu’il contenait, parterre. Jetant a peine, a travers ses lunettes de soleil, un regard à la jeune femme qu’il venait de déranger, un sourire amusé apparût sur ses lèvres lorsqu’il prononça un :

- Navré.

Le ton de sa voix était loin d’être désolé mais bel et bien ironique. Comme s’il en avait quelque chose a foutre.. Poursuivant son chemin il entra & commanda un-caramel-macchiato-s’il-vous-plait, Nate s’adossa contre le bar et mit sa main dans la poche de son jean. L’odeur de café flottait dans l’air et il adorait ça, perdu dans ses pensées son regard se posa sur la jeune femme de tout à l’heure qui s’était a présent levée, s’il avait prit le temps de daigner la regarder tout a l’heure il aurait pût s’apercevoir plutôt que la belle était grande & élancée et que sa robe sublimait les courbes parfaites de son corps, ses sourcils froncés en une expression indignée de colère lui donnaient un air tout simplement adorable. Mmh.. Peut-être aurait dut-il réfléchir et se confondre en excuses au lieu de se moquer d’elle, mais savoir que le sujet de son énervement n’était autre que lui, était tout aussi plaisant. Juste avant de payer il s’empressa d’ajouter un Frappucino a sa commande et sortit lorsqu’il vit que la jolie brune s’apprêtait a partir. Nate s’avança vers elle, un petit sourire absolument craquant aux lèvres genre n’essaie-pas-tu-pourras-pas-me-résister, il lui tendit le gobelet..

- Non, contrairement à ce que tu penses, je ne suis pas un salop.. Et même si c’était le cas je suis tellement mignon que je suis sûre que tu me pardonneras de t’avoir dérangé tout à l’heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolly Bergman
¤~New~¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 28
Song du moment : The Greatest - Cat Power
Age de votre PersO : Presque 22 ans.
Date d'inscription : 01/09/2007

Hot Panel
Péché Capital: Envie
Hot line:
50/100  (50/100)
Hot Link:

MessageSujet: Re: Book, Muffin & Frappucino [Res. Nate]   Mer 19 Sep - 21:32

(C'est ça ouais, excuse toi... tongue )


Dolly était plongé dans sa lecture depuis bien un quart d'heure, si bien qu'elle n'avait même pas bu une gorgée de son frappuccino. Fort heureusement il ne pouvait pas être plus froid qu'il ne l'était déjà, ainsi elle prenait aisément son temps pour le déguster. Au contraire, elle dévorait son bouquin : l'écriture était fluide, agréable, et la trame plus qu'interessante. Jusqu'ou Holden irait-il ? Quand rentrerait-il chez ses parents ? Autant de question qui allaient et venaient dans l'esprit vif de la jeune Dolores, littéralement captivée par l'oeuvre de Salinger.
Bref, lorsqu'un espèce de crétin vint la perturber dans sa lecture en renversant son frappuccino par terre, Doll sursauta. Arrachée à ses rêveries, elle ne put être qu'énervée par le manque d'intérêt du jeune homme, qui articula à peine des excuses, et se contenta d'un "navré" à la limite de l'ironie. Désolant. Elle haïssait les new-yorkais suffisants, qui croyaient que tout leur était dû. C'était tellement prétentieux, et leur conception était tellement différente de la sienne que ça la mettait hors d'elle. En deux mots, Doll était énervée. Elle lâcha un soupire agacé et lança un regard noir au jeune homme, qui s'éloignait sans se soucier d'elle. Elle laissa le café froid couler contre le macadam, espérant intimement qu'il glisse dans la flaque sombre en ressortant. Voyant qu'il commendait quelque chose, elle décida de faire abstraction de cet espèce d'imbécile, et après un léger froncement de sourcil encore énervé, elle tenta de se replonger dans sa lecture. En vain. Cet idiot l'avait trop agacé, elle avait envie de lui cracher à la figure tout le mal qu'elle pensait des types en son genre. Pile au moment où elle s'apprêtait à se retourner pour regarder où il en était afin de pouvoir l'intercepter à sa sortie, le jeune homme lui tendit un gobelet de café avec un air suffisant. Il était certes craquant, mais cela n'excusait rien. Et cette prétention sous-jacente avait le don de l'agacer.


- Ca, c'est très subjectif comme vision des choses. Que tu sois mignon ou pas ne change rien, le fait est que tu as renversé mon frapp' sans t'excuser. J'ai juste horreur des petits mecs suffisants en ton genre.

Doll attrapa le café, lui lança un regard noir, et en but une gorgée, avant de le mépriser avec tant d'indifférence qu'il semblait être cloué au macadam gris de la terrasse. Elle ne lui lança plus un regard, et but son café calmement, regardant le flux de gens passer sur Broadway.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sydneyrocks.azurforum.com
Nate Davis
¤~New~¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 27
Song du moment : The Strokes - Heart in a Cage.
Age de votre PersO : 21 ans
Date d'inscription : 02/09/2007

Hot Panel
Péché Capital: Orgueil
Hot line:
80/100  (80/100)
Hot Link:

MessageSujet: Re: Book, Muffin & Frappucino [Res. Nate]   Ven 21 Sep - 21:48

Faire chier le Monde. Nate adorait ça. Etre pénible, exaspérer les autres, leur montrer que malgré votre caractère insupportable ils ne peuvent pas se passer de vous. Une chose est sure : le beau brun est un expert en la matière et sait qu’il peut se permettre tout et n’importe quoi. C’est pourquoi son petit sourire ne le quittait pas,la réaction de la jeune femme l’amusait plus que tout autre chose,et si elle croyait que lui lancer un regard assassin du genre si-je-pouvais-te-tuer-ce-serait-dejà-fait allait le troubler,elle se mettait le doigt dans l’œil,comme s’il allait se sentir désolé pour quelque chose dont il était certes a l’origine mais ce n’était pas pour autant sa faute. Cependant, une chose l’intriguait, normalement il lui suffisait d’un simple sourire, d’un clin d’œil charmeur ou d’un compliment bien placé –qu’il ne pensait pas évidemment- et la colère de la fille cédait sa place à un sourire mielleux, mais là, elle semblait lui en vouloir réellement ou alors faisait-elle semblant ? Oui oui,ça devait être ça (a). Nate poussa un petit soupir désespéré comme s’il ne savait plus quoi faire pour lui montrer a queeeel point il était navré d’avoir fait tomber son Frappucino. Les mains dans les poches, le jeune homme ne pût s’empêcher de laisser échapper un éclat de rire en baissant la tête lorsqu’elle lui lança une remarque cassante sur un ton qui se voulait froid et intimidant. Et s’il se garda bien de lui dire que si elle n’avait pas été aussi mignonne jamais il n’aurait fait demi-tour pour ses beaux yeux, en revanche il la regarda dans les yeux,affrontant ainsi son regard persécuteur ^^ et lui répondit,toujours ce ton arrogant présent dans la voix :

- Mmh.. Bien, bien. Si je te dis que je ne me suis pas excusé par ce que j’étais paralysé à l’idée de parler à une fille aussi belle que toi, tu me crois ?

Bien que la façon dont il lui avait fait cet aveu lui donnait un air complètement idiot, son regard franc laissait à croire qu’il était sérieux. Et même s’il ne l’était pas, qu’est-ce que ça changerais ? Ils étaient beaux, jeunes & riches –du moins, lui, l’était- et il s’avérait qu’il avait l’envie de s’amuser et pour cela il n’avait rien trouvé de mieux que de taquiner… Comment s’appelait-elle en fait ? Curieux de savoir le prénom de son interlocutrice, Nate dévisagea un moment celle qui était à ses côtés et semblait faire attention à toute autre chose maintenant, comme si elle faisait abstraction de sa présence, elle sirotait le café qu’il venait de lui offrir, et il adorait ça, la manière dont elle le ‘snobait’ sans pour autant s’en aller, lui laissant ainsi une chance de se racheter sur sa pitoyable maladresse.

- Au fait, je m’appelle Nate, Nate Davis. Et est-ce que tu penses que la magnifique créature en face de moi voudra bien me dire son prénom ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolly Bergman
¤~New~¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 28
Song du moment : The Greatest - Cat Power
Age de votre PersO : Presque 22 ans.
Date d'inscription : 01/09/2007

Hot Panel
Péché Capital: Envie
Hot line:
50/100  (50/100)
Hot Link:

MessageSujet: Re: Book, Muffin & Frappucino [Res. Nate]   Mar 25 Sep - 13:35

Il remettait ça. Comme si renverser son frappuccino n'avait pas suffit. Vraiment, ce mec avait le don de lui mettre les nerfs en pelote. Ne pouvait-il pas juste s'excuser et s'en aller ? Doll avait envie de bouquiner au calme, et pas de tailler la bavette à un crétin dans son genre. Malgré tout, le jeune homme semblait vouloir le contraire.
En général, Dolly aimait séduire, elle aimait jouer avec ses partenaires, mais là, elle était passée de l'état de quasi euphorie à une humeur massacrante. Son très cher interlocuteur avait donc renversé son Frappuccino au mauvais endroit, au mauvais moment. Too bad.
En même temps, s'il s'était un tant soit peu excusé avec honnêteté et sans prétention, elle aurait peut-être pu prendre ça à la rigolade. Mais il s'avérait que le jeune homme - sûrement un de ces fils à Papa pétés de thunes et imbus d'eux mêmes - en avait décidé autrement, et comptait se la jouer séducteur.
Et puis, son éclat de rire était malvenu. En définitive, rien de ce qu'avait fait le jeune homme ne collait avec les souhaits de Dolores. Il était très très mal barré...


- Facile, très facile.

Doll lança un regard méprisant au jeune homme. Ben voyons, voilà qu'il était passé à l'étape compliments... Tellement classique. D'abord, ils vous snobent, puis ils glissent deux trois mots gentils bien placés histoire de vous attirer dans les mailles de leurs filets. Elle se mordilla légèrement la joue pour se retenir de sourire. En réalité, jouer le rôle de la vilaine mégère l'amusait, mais elle ne devait absolument rien laisser apparaître.

- La magnifique créature horriblement vexée par l'attitude du vilain monstre se prénomme Dolores Bergson. Ou plus communemment Dolly Bergson.

Bon, elle avait craqué, et avait ajouté une pointe d'humour à sa réplique cinglante. En même temps, elle n'allait pas continuer à jouer la mauvaise tête encore longtemps. Un peu de détente ne lui ferait pas de mal, et puisqu'apparemment, lire son livre allait s'avérer difficile, autant profiter des opportunités qui s'offraient à elles. Après examination du dossier "goujat maladroit", elle se rendit compte que ce même goujat n'était pas entièrement déplaisant : D'une part, il possédait de jolis yeux bleus, et d'une autre, il n'avait pas l'air d'être dépourvu de cervelle. Enfin, le second item restait à prouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sydneyrocks.azurforum.com
Nate Davis
¤~New~¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 27
Song du moment : The Strokes - Heart in a Cage.
Age de votre PersO : 21 ans
Date d'inscription : 02/09/2007

Hot Panel
Péché Capital: Orgueil
Hot line:
80/100  (80/100)
Hot Link:

MessageSujet: Re: Book, Muffin & Frappucino [Res. Nate]   Mar 25 Sep - 18:10

Nate s’aimait, c’était incontestable. Il ne voyait pas où était le mal à se vanter, lorsque quelque chose était formidablement génial –comme lui- & était en plus de ça doté d’un visage aux traits fins complété par un sourire ravageur & un physique irréprochablement musclé d’un homme ; d’un vrai, possédant une fortune inestimable avant même d’avoir appris a marché, était plein aux as, un charme certain et s’habillait toujours avec classe -ce qui le rendait horriblement attirant-, méritait de se sentir quelque peu supérieur, vous ne croyez pas ? Et même si la jalousie qui rongeait les autres hommes en voyant leur « petites amies » se retourner pour mieux le dévisager lorsqu’il se promenait dans la rue les poussait à littéralement le détester, il s’en moquait pas mal, de leur avis, de ce qu’ils pouvaient bien penser de lui.. Il n’en avait rien à foutre. Tout ce qui comptait s’était sa parfaite petite personne. En revanche, les filles semblaient adorer ça : son air arrogant, les idioties qu’il pouvait déblatérer pour les impressionner, ses manières de fils à papa mais surtout le costume Armani coupé sur mesure qu’il portait & sa nouvelle voiture qu’il venait de faire garer. Non, il n’était pas dupe, les filles cherchaient la sécurité, l’argent, & si l’homme qui remplissait ces deux critères s’avérait ressembler à un Dieu, alors elles étaient comblées. C’est pourquoi Nate leur accordait encore moins d’importance, il trouvait les filles tellement faibles et pathétiques.. Il se servait d’elles –comme de tout le Monde d’ailleurs- pour occuper ses nuits et les oublier dès le lendemain matin. Mais en réalité, s’il se la ‘jouait’ tellement je-m’adore-et-je-sais-que-toi-aussi il essayait seulement de combler le vide ‘affectif’ qu’il ressentait a l’intérieur de lui, mais évidemment, il était tellement orgueilleux qu’il n’osera l’avouer à personne, ce serait trahir sa réputation de dragueur intouchable & insensible, et d’ailleurs.. Jamais personne n’avait cherché à le connaître réellement et aller plus loin que de s’arrêter à sa jolie gueule ou à l’image de lui-même –parfois négative- qu’il renvoyait. Perdu dans ses pensées, Nate regardait toujours la jeune femme à ses côtés. Qu’attendait-il au juste? Il avait fait tomber son café puis avait daigner s’excuser en lui en achetant un autre. Que faisait-il encore là ? Il perdait son temps et il n’aimait pas spécialement se faire remballer –ce qui ne lui était jamais arrivé avant sa rencontre avec elle, soit dit-en passant-… Oui mais voila, la jolie mystérieuse avait piqué à vif sa curiosité, la façon dont elle le regardait, le ton froid de sa voix, aucun sourire niais sur ses lèvres, aucun rire idiot, elle ne ressemblait en rien aux autres filles qu’il avait pût connaître, sa force de caractère l’intriguait, et l’attirait plus qu’il ne s’en rendait compte et ne voulait l'admettre. Et s’il appréciait quelque chose, c’était bien d’être surpris, et cela lui arrivait tellement peu qu’il ne comptait pas laisser passer cette ‘occasion’. De toutes façons il n’avait rien à perdre.

Le beau brun pencha légèrement la tête de côté en faisant une petite moue de chien battu & lui rendait une bouille craquante, lorsque celle-ci lui annonça que de la complimenter était bien trop facile pour obtenir son pardon. Il devait se rendre à l’évidence, malgré son charisme elle restait imperturbable mais ce n’est pas ce qui allait décourager notre beau brun, au contraire c’était bien mal le connaître, qu’on lui tienne tête, il adorait ça. En revanche, il ne s’avouerait pas vaincu. Mais alors qu’un silence s’était imposé entre eux deux, la jeune femme déclara avec humour qu’elle s’appelait Dolores aka Dolly. Décidemment, non seulement elle semblait unique mais en plus de ça son prénom était carrément original et elle ne semblait pas dépourvue d’humour malgré tout. A cette pensée Nate’ se mit à sourire.


- Jolie fille, joli prénom. Et si tu as été vexée par cet imbécile qui ne sait pas se tenir, je te prie de l’excuser, il se trouve que parfois il a dut mal à se comporter et je peux te dire qu’en ce moment même il regrette amèrement d’avoir joué au plus malin avec une fille qui se révèle être étonnamment aussi géniale que lui-même.

Le jeune homme adressa un clin d’œil taquin à Dolly. Lui dire tout ça en utilisant la troisième personne pour parler de lui-même était à nouveau une preuve de son arrogance, mais aussi un moyen de ne pas faire de cette phrase une pensée trop personnelle. Il posa son casque parterre, à ses pieds, et décida enfin à boire le macchiato’ qu’il avait commandé et qu’il n’avait pas encore touché. Et après avoir bu une gorgée, une fine moustache mousseuse blanche se déposa autour de ses lèvres qu’il enleva d’un geste du revers de la main. Il plongea ensuite son regard dans celui de Dolores avec une sincérité plus que déconcertante.

- Et s’il invitait cette fille à danser ce soir au Club VIP Room, tu crois qu’elle se laisserait enfin tenter et lui pardonnerait ?

Bien que le Club VIP Room soit une discothèque très selecte et prisée, Nate avait l'habitude d'y aller frequemment en compagnie de ses amis,ce n'est donc pas pour se vanter une fois de plus qu'il lui avait poser cette question. En réalité il tenait vraiment a ce qu'elle dise oui,car à ses yeux, la revoir lui semblait simplement comme une évidence..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolly Bergman
¤~New~¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 28
Song du moment : The Greatest - Cat Power
Age de votre PersO : Presque 22 ans.
Date d'inscription : 01/09/2007

Hot Panel
Péché Capital: Envie
Hot line:
50/100  (50/100)
Hot Link:

MessageSujet: Re: Book, Muffin & Frappucino [Res. Nate]   Mar 25 Sep - 20:46

Hum, Nate avait l'air terriblement difficile à cerner. Avant qu'il ne lui adresse réellement la parole, elle l'aurait facilement pris pour un pseudo dragueur, qui compensait son manque de personnalité par son fric. Le genre de mec à qui il suffisait de raquer pour mettre n'importe quelle idiote dans son lit. Avec Doll', ça ne marchait pas comme ça, et il semblait l'avoir compris. Le simple fait qu'il revienne sur ses erreurs jouait en sa faveur, c'était indéniable. En fait, elle avait presque pitié pour lui. Elle en avait rencontre bon nombre, de types dans son genre, qui avaient toujours eu, et qui finalement avait un terrible vide affectif. Elle ne pouvait, dans son cas, que supposer. Après tout, ils ne s'étaient échangés que quelques mots, et ça ne lui permettait pas d'émettre quelconque jugement à son sujet. D'ailleurs, Dolores n'était pas non plus une jeune femme spécialement facile à cerner. Et elle n'avait pas un parcours sans fautes... En effet, Doll' avait eu une enfance compliquée, et notamment parce qu'elle n'avait connu son père qu'une fois adolescente. Elle était passé d'un milieu très pauvre aux paillètes de la Grosse Pomme. Autrement dit, elle n'était pas une jeune femme très stable. D'ailleurs, rien ni personne n'avait réussi à vraiment percer le mystère de la jeune Bergman, même pas son ex, Elliott, le seul homme qu'elle ait vraiment aimé, et détesté par la même occasion. Finalement, Doll' était un peu une handicapée affective. Sa relation avec Elliott - maintenant vraiment terminée, du moins, elle l'espérait - était à la limite du masochisme. Plus il la faisait souffrir, plus elle l'aimait, et plus elle l'aimait, plus elle le haïssait d'avoir autant d'influence sur elle. En définitive, elle avait besoin de liberté, et détestait dépendre de quelqu'un. Personne n'avait réussi à l'avoir rien que pour lui, et personne n'y ait arriverait jamais. La séduire était une tâche très ardue, et la garder en était une encore plus compliquée.
Finalement, il lui déclara, non sans humour, qu'il regrettait vraiment la façon dont il avait agit. Le fait qu'il se remette en cause lui plaisait, peu de mecs en étaient capables. En tout cas, elle espérait qu'il soit sincère, et que ce n'était pas qu'une tactique de séduction. Il parlait de lui à la troisième personne, étrange, et non sans prétention. Il en jouait, c'était indéniable, mais au moins, ça semblait assumé. Nate termina tout de même par un compliment sous-entendu, auquel elle accorda relativement peu de valeur, mais il réussit à lui décrocher un sourire. Doll' avait un de ses sourires craquant, à la fois terriblement enfantin, mutin et joueur, auquel personne ne pouvait résister.


- La fille géniale lui pardonne, mais qu'il ne s'avise pas de recommencer.

Lâcha finalement Dolly, esquissant un sourire amusé à la vue de la légère trace de mousse sur la lèvre supérieure du jeune homme. C'était mignon, très mignon. Doll' but à son tour une gorgée de frapp', et humecta ses jolies lèvres charnues pour y enlever quelconque trace de lait.
Nate plongea finalement son regard azur dans celui de Doll', avec une décontraction étonnante. Elle le soutint, et fixa les iris couleur océan de son partenaire de ses yeux noisettes pleins de malice. Leur couleur était plutôt banale, mais la façon dont ils pétillaient était juste unique. Elle revint à la réalité lorsqu'il lui proposa une sortie au VIP Room. Hmm, monsieur aimait les endroits chics et selects. Pas étonnant. Doll' n'était pas spécialement fana des boîtes surchargées et de la musique house qu'ils y passaient, mais elle devait avouer qu'elle n'y passait jamais de mauvaises soirées. En général, elle pouvait s'abandonner et se lâcher en dansant sans se soucier du reste. Car oui, Doll était une fondue de danse. Elle pratiquait le classique depuis sa petite enfance, et étudiait actuellement à la Royal Ballet School, espérant pouvoir faire de sa passion un métier. Il avait donc misé juste en lui proposant de l'inviter à danser. Good point. Dolores adressa à son interlocuteur un léger sourire, et fit mine d'hésiter.


- Hmm, je dois avouer que c'est très tentant. Et puisque j'ai décidé de te laisser une chance, autant accepter. Mais attention Natie, tu n'as plus le droit à l'erreur.

Déclara finalement Dolly, un sourire défiant aux lèvres. Elle l'avait appelé Natie comme s'ils se connaissaient depuis des années, pour lui montrer qu'elle pouvait aussi prendre les devants, et qu'elle ne se laisserait pas marcher sur les pieds. Une façon de le faire redescendre sur terre. Sa mise en garde avait été prononcée sur le ton de la plaisanterie, mais elle était sincère. Il avait intérêt à se montrer irréprochable à ses yeux, sinon... Pouf, il serait effacé de sa mémoire et pourrait oublier l'idée d'un second rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sydneyrocks.azurforum.com
Nate Davis
¤~New~¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 19
Age : 27
Song du moment : The Strokes - Heart in a Cage.
Age de votre PersO : 21 ans
Date d'inscription : 02/09/2007

Hot Panel
Péché Capital: Orgueil
Hot line:
80/100  (80/100)
Hot Link:

MessageSujet: Re: Book, Muffin & Frappucino [Res. Nate]   Mar 25 Sep - 23:14

Mais pourquoi l’avait-il invité ?! Son caractère pour le moins impulsif sans doute. Nate avait tendance à faire des choses avant même de réfléchir à ses actes ni même aux conséquences que cela pouvait provoquer. Et justement, il se demandait a présent s’il n’avait pas commis une erreur en lui demandant de la revoir. Il savait qu’une partie de lui était consciente que ce rendez-vous ne signifiait rien, ou si peu.. Et pourtant, d’un autre côté il avait comme l’impression que ce n’était pas si innocent que ça. En général Nate se comportait comme un véritable salop avec les filles, ces pimbêches étaient tellement idiotes et carrément absorbés par ses pectoraux qui se voyaient a travers son tee-shirt légèrement moulant qu’elles ne se rendaient même pas compte à quel point il se foutait de leur gueule, c’était si amusant de les voir en admiration devant lui qu’il ne pouvait pas s’empêcher de profiter de la situation. Mais là, tout semblait si différent. Elle n’était pas comme toutes ses filles, il le savait depuis le début. Et l’inviter en revenait à la revoir, et la revoir comportait un risque plus que certain de s’attacher à elle. Et c’était bien la dernière chose qu’il souhaitait ! Il ne s’était jamais enticher de qui que se soit et ce n’est pas maintenant que ça allait commencer, encore moins avec une fille qui semblait bien déterminée à le mettre à l’épreuve a chaque instant, lui qui détestait se prendre la tête pour rien et obtenait tout ce qu’il désirait d’un simple claquement de doigt se voyait être obligé de se démener pour qu’elle accepte ces excuses et ce foutu rendez-vous. Le simple fait qu’il se soit obstiné à rester assis à ses côtés –même si ça n’avait pas eu l’air d’enchanter Dolly- jusqu’à qu’elle lui adresse un simple sourire, était anormal. Finalement il se résigna que cet ‘acharnement’ venait de son côté j’ai-jamais-tord. Après tout elle semblait s’être adoucie et ainsi on pouvait dire par là qu’il avait finit par avoir le dessus sur elle. Oui, Nate était aussi compliqué que riche, ce qui était peu dire, ou alors cherchait-il seulement a refouler ce qu’il pensait et qui pourrait peut-être le nuire ? Et s’il éprouvait une forte envie de connaître celle qui lui faisait face, tout au fond de lui une petite voix intérieure semblait lui crier qu’il commettait une erreur…
Vous avez dit compliqué ? Oubliez cet euphémisme.

N’empêche qu’une légère sensation de soulagement mêlé au bonheur s’empara doucement de lui lorsqu’elle lui annonça qu’elle lui pardonnait enfin. Mais pas seulement, elle le mettait aussi en garde de ne pas recommencer. Ou sinon quoi ? Nate n’était pas le genre d’homme à se laisser marcher sur les pieds, et encore moins à se taire lorsqu’on lui donnait des ordres, mais il devait avouer que cette condition venait d’être posé par la fille la plus censée -et sexy aussi (a).- qu’il connaisse et se résolut donc à un simple hochement de tête pour lui donner son accord.


- Je te le promets.

Toujours la même sincérité, la même façon franche et pourtant si légère de prononcer cette phrase qui elle, n’était pas a prendre à la légère. Qu’elle soutienne son regard l’étonna, c’est comme si elle le défiait de baisser les yeux en premier alors qu’une autre aurait regardé ailleurs en souriant bêtement, l’expression de son visage était tellement… Il n’aurait su le décrire, mais son sourire insolent le fit littéralement fondre et ce fût lui qui détourna le regard le premier, incapable d’expliquer pourquoi les battements de son cœur s’étaient soudain emballer, il tira légèrement sur le col de sa chemise et reprit une gorgée de café. La situation devenait ridicule, il n’allait tout de même pas se mettre dans tout ces états pour… Elle ?! Non, il se refusait de devenir aussi faible ou l’une de ces conneries du genre.. Heureusement il fût tiré de ses rêveries idiotes par l’hésitation que semblait éprouvé Dolly avant de lui répondre. Si elle refusait de sortir avec lui ce soir… Il l’obligerait, c’est tout (a). Non sérieusement, il aurait vraiment l’air très con. Nate préféra alors regarder à nouveau les passants qui défilaient lorsqu’il entendit non seulement qu’elle acceptait de le revoir mais qu’elle venait de l’appeler.. Natie ?! Le beau brun tourna la tête légèrement brusquement et haussa les sourcils, franchement étonné. On ne l’avait plus appelé comme ça depuis qu’il devait avoir 8 ans et sincèrement, il détestait ce surnom. Mais il y avait quelque chose qu’il aimait dans sa façon de l’appeler par ce surnom enfantin & affectif, quelque chose de sensuel.. Oulah, là c’était sûr, il délirait complètement ! Néanmoins, son incroyable maîtrise de soi lui permit de paraître parfaitement calme et posé alors qu’intérieurement, c’était le contraire. Nate répondit à son sourire, et bien que cette nouvelle ‘mise en garde’ semblait l’amuser, il la prenait très au sérieux, il ne comptait pas la laisser s’en aller, pas une fille comme elle…

- Ne t’inquiètes pas, je ne fais jamais d’erreurs. Et je suis sûre que toi tu n’en a pas fais une en acceptant de me revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dolly Bergman
¤~New~¤
avatar

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 28
Song du moment : The Greatest - Cat Power
Age de votre PersO : Presque 22 ans.
Date d'inscription : 01/09/2007

Hot Panel
Péché Capital: Envie
Hot line:
50/100  (50/100)
Hot Link:

MessageSujet: Re: Book, Muffin & Frappucino [Res. Nate]   Mer 26 Sep - 23:22

Hum, il promettait. Voilà que tout devenait tout à coup très très interessant. Il avait prononcé ces quelques mots avec une simplicité étonnante, ça semblait presque franc, honnête, juste. Même si elle ne pouvait pas en être certaine, Dolly s'autorisait à croire qu'il était sincère, et que sa promesse serait tenue. On ne sait jamais à quoi s'attendre avec ce genre d'individu... Une fois ils vous clament leur admiration, l'autre ils vous ignorent, vous méprisent. Autrement dit, elle ne pouvait être sûre de rien.
En même temps, Doll ne pouvait pas reprocher au jeune homme d'être lunatique. Elle était la reine des sautes d'humeurs soudaines, et s'il y'avait bien une personne d'imprévisible dans tout Manhattan, c'était elle. Par exemple, si Nate avait renversé le frappuccino ne serait-ce que dix minutes avant ou après, peut-être que tout ce serait passé différemment. Elle aurait très bien pu prendre ça à la rigolade. Mais il s'était avéré qu'à ce moment précis, lorsque Nate avait fait tomber le gobelet de carton plein de café froid à la renverse, Doll' était tellement captivée par son bouquin qu'il l'avait réellement dérangé. Et Dieu sait à quel point Doll' a besoin de calme lorsqu'elle est plongée dans ses lectures. En réalité, Dolores Bergman était une jeune femme aux multiples facettes. Elle pouvait se montrer très douce, chaleureuse et affectueuse, mais lorsqu'on la poussait à bout, la charmante jeune fille pouvait illico se transformer en une femme haineuse, pleine de ressentiments. Mais il fallait vraiment aller très loin pour réveler cette partie de sa personnalité... En général, elle savait se comporter de manière relativement civilisée.
Leur échange de regard était fort, soutenu, il se passait quelque chose, c'était indéniable. Elle resta de marbre et esquissa un sourire lorsqu'il lui déclara, avec une assurance étonnante qu'elle n'avait pas fait d'erreur en acceptant son invitation. Ca, ça rester à prouver, mais elle espérait qu'il avait raison. Elle humecta ses jolies lèvres roses, et regarda Nate avec un air suspicieux.


- Tu ne fais jamais d'erreurs, ben voyons. Mais dis-moi Nate, es-tu vraiment humain ?

Elle lui adressa un sourire pleins de sous-entendu, de malice et de défi. Evidemment, elle faisait référence à la fameuse maxime "l'erreur est humaine". Nate prétendait ne pas connaître la faute, et cela prouvait encore une fois qu'il ne manquait pas d'estime de lui. Tant mieux après tout, mieux valait-il un garçon confiant que quelqu'un en constante dévalorisation. Les hommes complexés étaient affreusement fatigants, et apparemment, c'était loin d'être le cas de Nate.
Elle marqua une légère pause après sa première phrase, et esquissa un nouveau sourire amusé lorsqu'elle replongea ses yeux noisettes dans ceux du jeune homme.


- Mais au fait, pourquoi devrais-je accepter ton invitation après tout, qu'est-ce que j'y gagne ? Fais ta propre publicité, tu as cinq minutes.

Ah, quelle joueuse. Restait à espérer qu'il apprécierait son fonctionnement, sa perpetuelle quête de divertissement, de défi. Elle savait pertinemment que ce qu'elle lui demandait n'était pas facile. Il avait intérêt à se montrer convaincant, mais elle ne doutait pas de ses capacités à se vendre. Il avait l'air d'avoir une bonne intuition, il parlait bien... Il n'aurait donc aucun problème à l'impressionner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sydneyrocks.azurforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Book, Muffin & Frappucino [Res. Nate]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Book, Muffin & Frappucino [Res. Nate]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. A book club ? Yes sir !
» Book 102
» The Book. [Eva, Sonata, Requiem]
» Nate Yassine Taylor || Finished
» draft book

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hot Couture :: New York :: Starbucks Coffee-
Sauter vers: