AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Café Matinale [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Scarlett
Invité



MessageSujet: Café Matinale [Libre]   Dim 5 Nov - 19:54

Une mêlée de chevelure blonde s'étalait en large sur un oreiller blanc écrue. Scarlett, effondrée par la soirée de la veille, dormait profondément dans un grand lit deux places. Le soleil filtrait par la porte menant au salon, dont les grandes baies vitrée était grande ouverte. Le tic tac d'un réveil se faisait entendre dans la pièce silencieuse.
Scarlett ouvrit un oeil, et fixa le réveil, essayant de voir l'heure qu'il était. 11h30. Elle soupira. Les gueules de bois du lendemain n'était vraiment pas ce que Scarlett préférait après avoir fait la fête toute la nuit. La jeune femme se redressa, s'asseyant sur le rebord de son lit.

-*C'que sa peut être chiant d'se lever le dimanche matin*

Elle frissona. L'hiver arrivait, sans aucun doute, apportant avec lui une fraîcheur inhabituel. Scarlett se leva, et marcha jusqu'à son bar américain, où un paquet de céréale était posé sur le rebord. Prenant au passage un bol, du lait et une petite cuillère, la jolie blonde s'efforça de remplir son bol de céréales, et finit par s'assoir sur un des haut tabouret que l'on trouvait à porter de main.
Un chat approchait, une jolie minous au poil blanc. Elle miaula, s'approcha de Scarlett d'un pas silencieux, et sauta sur le comptoir.

-Non, Kitty, pas maintenant!

La dénommé Kitty avait entreprit de lécher Scarlett, acte qui ne faisait pas rêver cette dernière. Elle se leva tout de même, et d'un pas traînant, se dirigea vers le frigo pour y prendre une boîte de conserve pour chats. Remplissant la gamelle de Kitty avec un dégoûts particulier, Scarlett finit rapidement son petit déjeuné, et passa ensuite à la douche.
Le jet d'eau froide mouilla peu à peu son corps, des premiers cheveux jusqu'au dernier doigt de pieds, ce qui réveilla quelque peu Scarlett. Tout en se savonnant le corps avec un gel douche "Bourjois' pour peau sensible, elle repensa à la soirée de la veille. Tout en se lavant les cheveux, elle pensa à la journée qui allait se déroulée.

Elle sortit de la douche, une serviette enroulée autour de son buste, une autre autour de ses cheveux. Ouvrant son placard, elle en sortit une jupe Calvin Klein, un pull en cachemire NafNaf, de grandes bottes Miu-Miu et un long manteau Chanel. Pour le moment, Scarlett n'avait qu'une envie, faire un tour au Starbucks Coffee, son café préféré.
Une fois sortie sous la pluie battante, Scarlett ouvrit son parapluie et avança. Un carrefoure se présenta devant elle. Le traversant rapidement au milieu des voitures, Scarlett arriva enfin sur le trottoire opposé. Elle entra en trombe dans le Starbucks Coffee, et passa à la caisse

-Hum... Un café s'il vous plaît!

Scarlett sortit de son sac Prada un étuit à cigarette, alluma l'une d'entre elle et tira une première bouffée. Une fois son café près, elle prit le plateau qu'une femme lui tendait et s'assit à une table, non loin de là.


Dernière édition par le Dim 5 Nov - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Francesc
Invité



MessageSujet: Re: Café Matinale [Libre]   Dim 5 Nov - 19:56

Francesco ouvrit les yeux difficilement. Il balaya la pièce du regard et ne reconnut pas chez lui. Où était il ? Tournant la tête vers sa gauche, il vit dans le lit une délicieuse rousse endormie. Souriant, la soirée lui revint peu à peu. La fête, la musique, les gens et cette fille au milieu de la foule. Il l'avait voulu et l'avait finalement eu. Une mine satisfaite se lit sur le visage lisse de l'italien qui sortit du lit sans un bruit, prenant ses vêtements jonchés sur le sol. Bien que légèrement saoûl la nuit dernière et au vue des vêtements un peu partout, il avait pris la peine de bien poser sa chemise blanche sur une chaise.

Sans une douche, il se rhabilla et sortit de l'appartement de la jeune fille toujours dans son lit. Pas de mot, pas de numéro, il disparaissait dans la nature comme un voleur. Dans le taxi qu'il venait d'arrêter, Francé sortit son paquet et mit un cigarette dans la bouche.


Désolé, on ne fume pas dans mon taxi.

Soupirant bien fort, il rangea sa clope et attendit patiemment d'arriver à destination. En voyant son quartier, ses immeubles, il sourit en coin. Payant le taxi, il sortit. L'hiver arrivait et Francé ne faisait pas le malin juste habiller en costard. Vite, son immeuble pour avoir plus chaud et chez lui prendre une douche. La douche dura longtemps, 1/2h sans aucun doute. Se laver les cheveux, arrêter de puer la sueur et la clope. Sortant en serviette de sa salle de bain, il se dirigea dans son dressing room pour choisir ses fringues. Après mûr reflexion, il opta pour un jean Diesel bleu foncé et un pull en col V de la même marque blanc.

Ouvrant ses placards, il constata avec désolation qu'il n'y avait rien. Il soupira encore avant de regarder l'heure : midi passée. Tant pis il irait au café, il n'avait pas le choix. Il sauta dans ses chaussures, prit son long manteau et un parapluie, la pluie tombait à grosses gouttes sur sa fenêtre, et sortit. Il était encore un peu dans les vappes mais le froid le saisit au corps et il se dépêcha de rentrer dans le Starbuck qui se trouvait à deux rues de chez lui. Il venait quand il n'avait pas de café chez lui, c'est à dire très souvent.

Il s'assit au comptoir, à côté d'une jeune femme blonde qu'il ne regarda qu'à peine. Il serra la main du barman en souriant vaguement.


Salut. Comme d'hab, un café bien noir sans sucre s'il te plait.

Il sortit son paquet de clope de son manteau. Francesco avait des paquets dans tous ses manteaux pour ne pas en manquer. Il lui fallait absolument sa première clope du matin, sinon il serait excecrable. Pas de feu. Levant les yeux au ciel, il respira un grand coup avant de regarder la blonde à côté de lui. Oh une fumeuse, parfait. Il se tourna vers elle et lui fit un beau sourire.

Excusez moi, je pourrais avoir du feu ?
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett
Invité



MessageSujet: Re: Café Matinale [Libre]   Dim 5 Nov - 20:34

Le regard vide, Scarlett fixait au dehors la rue apparante derrière les baie vitrée du Starbucks. Sa mug était posé devant elle, encore fumante. Scarlett détourna son attention pour la reporter sur la tasse, et porta à sa bouche le café brulant, dont elle avala une gorgée. Sa cigarette était déjà bien conssommée, et un paquet de cendre menaçait de tomber à son extremité. Scarlett se retourna vers les gens qui étaient assis derrière elle.

-Excusez-moi, pourriez-vous me donner votre cendrier inutilisé?

Tapotant sur la clope qu'elle tenait de sa main droite pour faire tomber la cendre, elle déposa la cigarette sur le rebord du cendrier, pour boire à nouveau une gorgée de café.
Son portable vibra. Un SmS, sans doute. Scarlett ouvrit son sac, y glissa une main et chercha son portable. Quelques minutes plus tard, elle en ressortit un Motorola rose fushia plat, dont l'écran était rayée à certains endroits. Passant machinalement un doigt sur ce dernier, Scarlett lu en remuant les lèvres le texto qu'elle venait de recevoir.

-*Pourquoi faut-il que l'on fête un truc chaque week-end?*

La jolie blonde ne comprenait pas pourquoi chaque Week-End, il fallait que ce soit l'anniversaire de quelqu'un. Enfin, cela ne lui déplaisait pas non plus. Rangeant le Motorola dans son sac, elle reprit sa cigarette, dont elle tira une nouvelle bouffée, et regarda la fumée s'élever au dessus d'elle.
La porte du Starbucks s'ouvrit, et un jeune homme brun entra. Scarlett n'eut le temps d'apercevoir qu'un pant de manteau marron, que le jeune homme était déjà à la caisse.
Scarlett reporta son attention sur la rue. Une petite fille traversait, tenant la main de sa mère, pleurant à chaudes larmes. La jeune femme, sa maman, ne savait que faire pour que sa fille s'arrête de pleurer.

"-Excusez-moi, pourrais-je avoir du feu?" demanda une voix derrière Scarlett.

Cette dernière, tirée de sa rêverie, détourna le regard et regarda le bel inconnu. Scarlett croisa ses jambes, et eut un sourire en coins lorsqu'elle vit le sourire éclatant du jeune homme. Du feu, elle en avait.
Regardant toujours l'inconnue, Scarlett attrapa à l'autre bout de sa table son sac, et y sortit un petit briquet noir qu'elle tendit au demandeur.
Revenir en haut Aller en bas
Francesc
Invité



MessageSujet: Re: Café Matinale [Libre]   Dim 5 Nov - 22:01

Rien de mieux qu'une clope et un café pour se remettre d'aplomb d'une longue soirée et nuit. Comment pouvait il tenir aussi bien le coup avec le peu d'heures qu'il dormait ? Enfin le principal était de tenir, on se foutait pas mal du comment ! Le barman lui donna son café brûlant et bien noir. Huuum qu'il adorait ça et se réjouissait par avance de savourer ce café qui serait sans doute délicieux. Avec une clope ce serait le paradis sauf que le feu venait à lui manquer. Lui qui se trimballait toujours avec des briquets, là il en était à court. Heureusement que cette jeune femme blonde lui en fournissait gracieusement, un petit sourire en prime. Il alluma sa cigarette, tira sa première bouffée avec un plaisir infini.

Rien ne vaut la première clope au réveil.

Puis il la remercia en lui rendant son bien et souriant toujours.

Merci beaucoup, vous me sauvez la vie et celle de mon entourage, sans ma première cigarette du matin je suis execrable.

Sa tasse à la main, Francesco s'assit sans aucune gêne auprès de la jeune fumeuse. Il avait à peine quitté une femme qu'il s'installait à la table d'une autre et après il disait que les italiens n'étaient pas si dragueurs que les rumeurs voulaient le faire croire. A en voir le rital, ses paroles volaient totalement en éclat. Il tira une autre bouffée puis mit sa clope en équilibre sur le cendrier pour boire une première du café. Noir et sans sucre, un truc inbuvable pour la plupart de la population mais un délice pour Francé, surtout après une fête doublée d'une nuit agitée.

Au fait, je prends votre feu, m'asseois à votre table et je ne me suis pas présenté. Je suis Francesco Toni.

Francé tendit sa main pour saluer la belle inconnue en face de lui. Très jolie fille d'ailleurs, bonne vision dès le matin, enfin midi.
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett
Invité



MessageSujet: Re: Café Matinale [Libre]   Lun 6 Nov - 22:02

Le bel individu prit le briquet en argent des mains de Scarlett. Mettant une main devant la flamme que produisait se dernier, il alluma sa cigarette, et tira une première bouffée dont la fumée se propagea autour de lui. Un sourire en coins toujours sur les lèvres, Scarlett reprit le briquet des mains du jeune homme et le rangea dans une poche de son sac. Le jeune homme, quant à lui, semblait vraiment heureux de pouvoir fumer sa clope matinale. Scarlett en fut amusée.
Elle décroisa les jambes pour les recroiser dans l'autre sens. Soudainement, elle eut la surprise de voir le jeune homme s'assoire en fasse d'elle. Lui aussi avait commandé un café noir, qui fumait toujours aussi d'ailleurs, et il en but une longue gorgée. Après tout, s'il souhaitait s'assoir à la table de Scarlett, pourquoi pas essayer de ne pas le connaître un peu mieux? Fixant du regard son bel inconnu, Scarlett pris une dernière bouffée de cigarette, et écrasa cette dernière, à présent finit, dans le fond du cendrier.

Ouvrant la bouche pour dire un mot, elle fut coupé par l'homme lui faisant remarquer qu'elle venait de le sauver lui, mais aussi son entourage, ce qui fit sourire Scarlett d'avantage. Lui avait l'air plutôt sympa, c'était sûr..

-"Au fait, je prends votre feu, m'asseois à votre table et je ne me suis pas présenté. Je suis Francesco Toni." dit-il soudainement.

Scarlett releva ses yeux vers les siens. Francesco Toni? Cela n'avait rien d'Américain, et elle jura qu'il soit Italien. D'ailleurs, en passant, plutôt dragueur, ces Italiens! Voyant la main tendue devant elle, Scarlett la serra à son tour.

-Scarlett Nightsson, Enchantée!

*Plutôt beau gosse, en plus <3!*


Elle réprima un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Francesc
Invité



MessageSujet: Re: Café Matinale [Libre]   Mar 7 Nov - 22:41

Francesco pouvait paraître pour un garçon sans gêne qui s'incrustait là où il voulait sous pretexte d'un sourire ou même de n'importe quoi. Oh, il s'en foutait, l'italien faisait sa vie comme il l'entendait et pour le moment, ne s'était fait refoulé de nul part. Sûrement du à son naturel et son sourire, sans parler de sa notoriété dans le monde de la nuit. Un incontournable le mannequin en vogue du moment. Alors ce n'était pas une jolie fille qui pouvait en faire de même. D'ailleurs elle ne dit rien, lui serra même la main en se présentant.

*Joli nom et mignonne dis donc*

En regardant Scarlett, Cesco pensa qu'elle non plus n'avait pas du avoir une nuit de tout repos. Pas au niveau du visage qu'elle avait ravissant d'ailleurs, mais au café et les attitudes. A force de cotoyer ce monde, il devenait presque incollable sur qui avait fait la fête la veille ou non. Quelle dure vie que celle de VIP et fêtards invétérés. La tasse lui réchauffait les mains et cela faisait un bien fou. Le jeune homme se sentait revivre après sa taffe de clope et sa gorgée de café. Il pouvait vraiment dire qu'il était en forme et pouvait avoir vraiment un conversation.

Alors Scarlett vous aussi vous vous êtes levée il n'y a pas très longtemps ? Ah, le monde de la nuit est impytoyable, même avec les plus jolies filles.

Reprenant sa clope il s'adossa à la chaise avec un large sourire en coin. Levée depuis une heure environ et déjà entrain de lancer des compliments à la première belle femme devant ses yeux. Italien jusqu'aux bouts des ongles ...
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett
Invité



MessageSujet: Re: Café Matinale [Libre]   Mer 8 Nov - 19:49

Se demandant si ce commencement de conversation allait engendrer une amitié, Scarlett adressa un nouveau sourire Francesco. Les yeux pétillants de son interlocuteur la fascinait, même si elle n'arrivait pas à en déterminé la couleur. Soudainement, elle battit des paupières, comme pour se réveiller. Cela devenait insupportable. Chaque fois qu'un bel inconnu lui adressait la parole, Scarlett en tombait irrésistiblement amoureuse. Evidemment, elle se faisait larguer au bout de quelques jours, ce qui la rendait encore plus malheureuse.

*Mais celui-là ne m'aura pas!*

Elle garda le sourire aux lèvres, et se redressa soudain, redressant aussi son dos qui avait pris une petite allure vouté, à cause de sa tenue sur la table, coude posé sur la table, la tête dans les mains. Être amoureuse n'était pas la meilleur chose qui puisse lui arriver, et elle essayait de montrer à l'inconnu qu'elle ne se laisserait pas charmer, même si c'était déjà un peu le cas.
Elle se mordilla très discretement la lèvre inférieur, et éternua. Ouvrant soudainement son sac, et eut un léger reniflement. Après quelques secondes de recherches laborieuses, elle en sortit le même boîtier de cigarettes qu'auparavant, avec à l'intérieur les mêmes Malboro Light et le même briquet en argent. Puis, prenant une clope entre son index et son majeure, elle la monta sur un long porte cigarette. L'allumant ensuite à l'aide de son briquet, Scarlett en tira une première bouffée, et rangea ensuite tout le matériel dans son sac.
Francesco eut la bonne idée de briser ce silence de plomb.
Le Monde de la Nuit, impitoyable? C'était le mot!

-En effet, il y a même une heure à présent! Impitoyable est le mot, mais il semblerait que ce Monde ne l'est pas qu'avec les jolies filles, à ce que je vois!

Scarlett eut un sourire en coin. Elle désigna de la tête,en même temps qu'elle parlait, les légères traces de cernes, sous les yeux de Francesco. D'ailleurs, il n'en avait pas beaucoup, pour quelqu'un qui aimait ce Monde étrange qu'était ce Monde de la Nuit. Scarlett l'aimait aussi, par sa poésie, ses festivités, et ses mystères. Elle porta sa cigarette à sa bouche, et tira une nouvelle bouffée, vers l'endroit où se tenait Francesco. Ses yeux se brouillèrent dans la fumée produit, et elle sourit un peu plus. Pour quelqu'un qui ne souhaitait pas un nouveau drame amoureux, c'était plutôt raté!
Scarlett, pourtant, n'en avait qu'à faire. Elle aimait vivre au jour le jour, en doutant du lendemain, de son avenir.


Dernière édition par le Jeu 9 Nov - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Francesc
Invité



MessageSujet: Re: Café Matinale [Libre]   Mer 8 Nov - 23:10

Faire la fête, boire, profiter -souvent un peu trop- des plaisirs interdits, draguer et peu dormir pour mieux recommencer la nuit suivante. Pour lui c'était le paradis, toujours mieux que se coucher à 22h pour se lever à 6h et aller au boulot. Francé se couchait plutôt à 6h oui. Un vrai boulot ? Non merci, c'était bien trop dur et éreintant. De plus ça prendrait sur son temps de fête et il refusait de sacrifier ne serait ce qu'une heure de fête pour du boulot ! De plus, le sien lui rapportait plus de cartons d'invitation et de portes ouvertes qu'autre chose. Ah la belle vie, être payé pour être photographié dans des tenues sublimes, vraiment le métier idéal pour l'italien.

Toujours adossé à sa chaise, il se releva pour se saisir de sa clope qui se consumait seule dans le cendrier avant de tirer une bouffée. Pendant ce temps, la jolie blonde lui faisait un petit compliment. C'était toujours bon à entendre, surtout que Francesco n'était pas au mieux de sa forme ni de son élégance. Dormir quelques heures n'était pas suffisant. Et puis question habit, bien qu'il soit sublime dans ses fringues Diesel, ce n'était rien comparé à ses chemises et costards habituels. Ses fringues sentaient bien le levé et la non envie de faire plus d'effort. D'autres seraient sortis en jogging-baskets, lui sortait en jean-pull Diesel. A chacun sa philosophie.

Au compliment de Scarlett, il souriait toujours en coin. Joli sourire mais avec une pointe de moquerie, si caractéristique du tempérament de l'italien.


Hé non, même les garçons subissent les lourds revers de la nuit. Moi aussi je suis levé depuis une heure environ. Que c'est bon de rien n'avoir à faire de sa journée !

Il étira son bras où sa clope pendait entre ses doigts et fit un grand sourire satisfait. Avoir un métier peu contraignant, c'était vraiment le pied. Il but à nouveau une gorgée de son café, chaud et fort à souhait. Parfait pour tenir le reste de la journée, à moins qu'il ne retourne se coucher quand il rentrerait chez lui. Pas de plan prévu aujourd'hui, libre de faire sa vie.
Francé s'avança vers la table et fixait la belle Scarlett de ses yeux bleus intenses et pétillant. Quel charme il pouvait dégager, même le matin !


Et dites moi, que faites vous dans la vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett
Invité



MessageSujet: Re: Café Matinale [Libre]   Mar 14 Nov - 22:01

Les plaisirs de la nuit ne se poursuivait pas le matin qui suivait, et Scarlett s'en rendit compte lorsqu'elle baîlla pour la 6 ème fois. Buvant en toute hâte une gorgée de café, elle eut un nouveau sourire lorsqu'elle emmergea de derrière la petite tasse contenant le liquide marron. Ah, le café!! Rien de tel pour se réveiller. Lors d'une séance photo arrassante, Scarlett en avait bus au moins 10 tasses pour tenir le cou, étant fatiguée comme s'il l'on avait mis un somnifère dans son déjeuner. Elle avait tout de même finit par s'endormir, après 3 heures d'insomnie chez elle.
Portant sa cigarette à sa bouche, Scarlett en tira une troisième bouffée, et agita la clope au dessus du cendrier, pour que le nouveau tas de cendre puisse s'y écraser platement. Elle essaya de former un rond avec la fumée de sa cigarette, ce qui fit suite à un paquet de fumée, tout simplement. Lui semblait aimer les journées à ne rien faire, tout comme Scarlett, car ces journées étaient plus que détendantes, et malheureusement, plus que rarissime.

Que Francesco pouvait-il bien faire dans la vie? A en juger par son physique, on lui avait déjà proposer au moins une fois une carrière de mannequinat, ci ce n'est qu'il l'était, mannequin. Il avait l'air plutôt intelligent, comme il le faut bien pour faire carrière, donc il pouvait aussi bien être ... Directeur de LOREAL, par exemple, la célèbre et grande marque, qui avait à sa tête...un Français. Non, ce n'était alors certainement Francesco. Du moins, peut-être qu'il était Directeur d'autre chose! Mais, pourquoi se tourmenter là-dessus? Pourquoi se poser toutes ses questions? Scarlett aurait aussitôt fait de lui demander...

"Et dites moi, que faites vous dans la vie ?"

Mais Francesco la devança. Ce qu'elle faisait? Mannequin, sans l'ombre d'un doute, Scarlett avait voulut faire ce métier dès son plus jeune âge. Elle était comme les autres, rêveuse, mais elle s'est différencié, car ELLE à réussi, et pas tous les autres. Malgré cela, parfois, elle aurait bien aimer ne pas être célèbre...

-Je suis Mannequin!

Scarlett adressa à son interlocuteur un sourire charmeur. Prenant une dernière bouffée de sa clope, qui se conssumait à présent toute seule, et tapota de nouveau sur l'extrémité par où elle tenait -entre l'index et le majeur- sa cigarette. Elle élargit son sourire, et rabaissa ses yeux sur sa tasse.

-Et vous, que faîtes-vous dans la vie?

Scarlett fixa à présent Francesco dans ses yeux. Elle s'installa de côté, et cala son dos contre la chaise.
Revenir en haut Aller en bas
Francesc
Invité



MessageSujet: Re: Café Matinale [Libre]   Dim 19 Nov - 13:16

Il était toujours intéressant de savoir ce que les autres pouvaient bien faire dans la vie. Le métier déterminait souvent le caractère des gens, ou du moins leur nature profonde. En effet, une personne à l'égo surdimensionné devrait être payée chère pour faire un job quelconque comme serveur. A l'inverse, les "faibles" comme Francé les appelait ne pouvait pas faire un métier médiatique à forte pression comme tous les métiers publics du style mannequin ou autre. Enfin, c'est ce qu'avait déduit l'italien à force de travailler à New York. Bien sûr, les exceptions pouvaient être partout mais il était plus facile de généraliser les gens, tous les mettre dans le même panier.

Sa tasse à la main et sa clope presque finie dans l'autre, il écouta Scarlett lui répondre qu'elle était mannequin. Souriant, il but une gorgée avant de tirer une dernière bouffée de sa pauvre cigarette. Il pouvait y avoir différents types de mannequins mais le plus courant étaient les arrogants, calculateurs et fêtards. Francesco par exemple. Ah oui, hypocrites aussi. Comme Francesco toujours. Et s'il avait bien entendu tout à l'heure la blonde lui dire qu'elle était levée depuis une heure, elle remplissait déjà la catégorie fétârde. Reste à savoir si elle avait les autres caractéristiques.

Ecrasant sa clope dans le cendrier déjà rempli de quelques mégôts, Cesco reposa sa tasse en acquiescant. avec son sourire toujours en coin.


Mannequin, vraiment ? Je vous aurais plus vu actrice, allez savoir pourquoi. Moi aussi je suis mannequin. Je pourrais avoir un poste à responsabilité mais trop d'engagements me tue, je préfère la liberté.

Vantard ? Oui, et après ? Le romain aimait bien montrer qu'il réussissait dans sa vie professionnelle. Après tout, il n'y avait pas de mal à flatter son ego de temps à autre.
Les coudes sur la table, les mains contre la tasse toujours aussi brûlante comme pour se réchauffer.


Une aussi jolie femme doit bien être l'égérie d'une marque ou avoir fait les couvertures de magazines, je me trompe ?
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett
Invité



MessageSujet: Re: Café Matinale [Libre]   Mar 21 Nov - 17:30

Scarlett fronça les sourcils. Actrice? Bien trop fatiguant! De plus, quoi de mieux que de se faire prendre en photo sous des flashs ébahit? Le mannequinat n'était dûr qu'en un seul point, et Scarlett se mémora ses difficultées pour entamer sa carrière rêvée. Néanmoins, le métier d'Actrice ne l'avait jamais fait rêver, malgré son émerveillement littérale devant Marilyn Monroe. D'ailleurs, et si c'était sa beauté, qui faisait plutôt rêver notre Scarlett? Ce serait le plus vraisemblable, ouais. Voilà donc pourquoi elle parut très étonnée devant la réponse de Francesco, mais elle le traduit par un petit rire, son sourire s'élargissant d'avantage. Lui aussi semblait amusé...

Lui aussi était mannequin. D'ailleurs, Scarlett l'aurait pariée. Son sourire charmeur ne lui semblait à présent qu'une illusion. Tapotant du bout des ongles la tasse vide qui était posée devant elle, elle poussa un soupire.

-L'engagement ne me charme pas non plus, d'ailleurs, avoir une vie sans monotone n'est-elle pas plus séduisante?

Elle avait dit cela comme pour expliquer son métier. Honte? Absolument pas. Elle n'avait simplement pas envie de passer pour une imbécile, ce qu'elle n'était, au fond, pas du tout. Libertine? Moui...c'était d'ailleurs plutôt ça qui expliquait son métier. Car lorsqu'on est mannequin, l'avantage est qu'on voyage beaucoup, que l'on se fait souvent plus respecter dans la société, à cause de notre réussite...et que souvent, même si c'est hypocrite, on est aimé...Oui, c'était ça qui manquait à Scarlett, ça qui la rendait parfois si...

Malgré le nombre de gens l'aimant particulièrement, elle cherchait toujours l'âme soeur. Sa vie sans coeur, elle en avait assez.

-En effet...je suppose que c'est d'ailleurs aussi votre cas, non? Un aussi joli garçon ne doit pas se faire trop délaisser...
Revenir en haut Aller en bas
Francesc
Invité



MessageSujet: Re: Café Matinale [Libre]   Ven 24 Nov - 18:30

Deux mannequins au Starbucks cela était si amusant. Ils avaient sûrement des passions communes, voire même des photographes communs. Qui sait ? Ce métier regroupait tellement de personnes, seules quelques unes d'entre elles avaient fait leur trou tandis que les autres ramaient. Trop gentils, trop naïfs, ... Autant de d'adjectifs pour qualifier les perdants. Pour être dans la mode, il fallait être hypocrite et savoir calculer son coup. Il n'y avait pas d'ange dans la mode ou alors trop peu, se cachant derrière un agent véreux ou une carapace de fer. Lui était un mélange des caractéristiques pour réussir dans le métier : sûr de lui, hypocrite quand il le fallait, charmeur à tout instant, fêtard comme pas possible, homme d'affaire, calculateur ... Bien sûr on passe le détail du physique qui est quand même la base pour oser tenter le mannequinat.

Contrairement à Scarlett, lui était égérie d'une marque. Bien sûr cela ne l'empêchait pas de papillonner là où l'argent pleuvait et où sa notoriété ne pouvait que s'étendre. Il continuait de sourire en hochant la tête mais sans quitter des yeux la belle.


C'est vrai que c'est tellement bon les imprévus. Mais quand une grande marque se plie en quatre pour faire de vous son égérie, je ne connais pas grand monde qui puisse refuser ... D'ailleurs moi même je ne l'ai pas refusé.

Lui était bien chez D&G, poser quand eux voulaient pour des sommes considérables et voir sa tête et son corps un peu partout dans New York jusqu'à Rome où sa mère avait failli défaillir en voyant son fils en photo dans une vitrine d'un magasin de la marque.

Lui ne s'engageait pas dans la vie privée. C'était une de ses conditions. Non pas qu'il avait peur de souffrir mais Francesco ne voyait pas à quoi cela servait de voir le même visage tous les matins. Ca devait être lassant d'être un couple. C'était beaucoup mieux d'aller un peu partout et de séduire les jeunes new yorkaises. Et si un jour l'amour lui tomberait dessus ? Hé bien, Cesco aviserait à ce moment là mais c'était loin d'être le cas. D'ailleurs, il ne devait pas avoir le profil de l'amoureux type puisque Scarlett avait deviné son train de vie. Son sourire s'agrandit jusqu'à rire légèrement. Son visage s'illuminait quand il avait cette expression là.


Vous me voyez donc courtiser par des femmes ? Je vais vous répondre que je n'ai aucun problème de ce côté là. J'ai du succès grâce à mon métier et donc je profite de cela. Et vous alors ? Les messieurs doivent se bousculer à votre porte, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett
Invité



MessageSujet: Re: Café Matinale [Libre]   Lun 4 Déc - 20:02

Scarlett avait été - dans sa jeunesse - une source de Beauté ainsi que de Jalousie, ce qui lui avait causé de nombreux problèmes. Qu'y dire? La Damoiselle en était tout au même point! Les yeux d'un bleu clair de Scarlett scrutèrent à nouveau le visage de son bel interlocuteur. Lui aussi semblait avoir eu une enfance semblable...Ce jeune Italien devait avoir des liasses de billets de 200$ en poche dès le berceau, tout comme Scarlett. Excitant!

Ils auraient tout deux plein de chose à partager... Mais lui semblait penser qu'elle n'était pas l'égérie d'une marque, rah, aller penser jusqu'à là, c'était ne pas connaître Scarlett. Malgré les nombreux refus que beaucoup de marque avait dut essuyer par la belle, elle avait tout de même accepter de devenir l'égérie de Chloé, sa marque préférée.

-Ah?! Et aurais-je l'honneur de savoir qui vous a tellement harcelé que vous avez été obligé de céder?

Un sourire complice s'était étalé sur ses lèvres. Pour, elle, ça avait été le cas, car sa passion pour la marque n'avait pas tout fait. D'ailleurs, Chloé n'était pas son unique marque préféré. Mais elle était son énergie, c'était tout. Scarlett aimait aussi beaucoup Bershcka, ainsi que Chanel.

-Je suis moi-même l'égérie de Chloé, et je peux vous dire que j'ai eu dut mal résister! Non seulement ils font de très belles fringues, mais en plus, on peut dire qu'ils savent vous persuader!

Son sourire s'élargit et elle rigola légèrement. Chloé avait fait à peu près 30 propositions en un mois. A la 31°, Scarlett avait céder. Qu'y faire? Elle était leur égérie, un point c'est tout. Et puis, Francesco n'avait pas tort, se faire payer des millions de $ pour poser en portant les habits de la marque en question n'était tout de même pas très fatiguant.

-Les Messieurs ont beau s'y bousculés, je ne leur ouvre pas à tous! Certes, je n'ai jamais eu de relation réellement sincère de la part du Garçon, mais je choisis tout de même le prétendant!

Scarlett avait dit ça humouristiquement. Il était vrai que chaque Garçon avec lequel elle avait passé une nuit, c'était souvent du "bluff"...IL ou ELLE n'aimait pas l'autre sincèrement, et c'est ainsi que Scarlett s'était retrouvée avec 29 ou 30 mecs en 19 ans d'existence.

[J'suis désolé du retard, Francé! --']
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Café Matinale [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Café Matinale [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite Balade Matinale [LIBRE]
» Baignade matinale [Libre]
» Petite patrouille matinale... [Libre]
» Un café, charmant. [Libre, nombre illimité]
» Obama en chute libre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hot Couture :: V.1-
Sauter vers: